Le Plateau des Sources Rouges présente

Toxique

De Françoise Sagan

Adapté pour le théâtre par Michelle Ruivo
Mise en scène de Christine Culerier & Michelle Ruivo

"Un prodigieux instant d’intimité, voire d’éternité." Le Monde

Représentations

Studio Hébertot
78 bis boulevard des Batignolles 75017 Paris - Plan d'accès

À partir du dimanche 2 septembre 2018 jusqu'au lundi 15 octobre 2018 à 19 H 00
Tous les lundis et dimanches

Le dimanche à 19h30


Durée : 60 minutes

Résumé

Sur une musique de Victor Paimblanc, Christine Culerier incarne Françoise Sagan à travers une adaptation de son journal, Toxique, rédigé lors de sa cure de désintoxication.

Enrichie par des extraits de ses entretiens, mais aussi par ses lectures du moment, la pice offre bien plus que le simple récit d'une cure. Avec élégance, la pudeur et la fausse légèreté qui la caractérisent, la jeune romancière livre une part de son intimité et de ses rêves d'écrivains.

Extrait

Fragments de presse

Christine Culerier donne d'une voix feutrée, envoûtante, toujours juste, matière aux vagues à l'âme de l'auteur.

— Armelle Héliot, Le Figaro.fr.

La fermeté de la voix de la comédienne Christine Culerier, son énergie, et par moments, quelques intonations enfantines, donnent la mesure de ce buisson ardent que constitue ce journal de l'écrivaine de 22 ans, un journal susceptible de toucher cette solitude que chacun porte en soi et qui regorge de ressources pour peu qu'on l'apprivoise. La performance de Christine Culerier, la mise en scène aérée et sobre conçue par l'interprète et Michelle Ruivo, ainsi que l'accompagnement musical de Victor Paimblanc qui accentue la dramaturgie de ce huis clos, offrent un prodigieux instant d'intimité, voire d'éternité avec cette grande artiste Françoise Sagan.

— Evelyn Tran, Le Monde.fr.

A savourer !

Fip.

Pudeur et élégance. Poignant.

Vogue.

Un jeu impeccable et une délicatesse de reine.

Sortir à Paris.

Christine Culerier l'a adapté pour la scène et a pris les habits de la romancière. Formée à la "Méthode", notamment par Andréas Voutsinas, elle ne cherche pas à ressembler physiquement à la frêle jeune fille qu'est encore Sagan. Elle intériorise le rôle sur une scène où trône le lit de fer supposé styliser la chambre de la maison de santé où elle a atterri après trois mois entre la vie et la mort à l'hôpital, là où elle a survécu à fortes doses médicamenteuses. Le récit est clair : Françoise ne va pas bien. (...) Grâce à son jeu, presque dansant, tout en souplesse, entre le lit et le reste de la scène, souvent prenant des notes ou remplissant un verre de l'eau d'une carafe posée sur la table de son chevet, Christine Culerier donne à voir un personnage ne pouvant rester en place, se cherchant et cherchant un équilibre nouveau. Christine Culerier réussit son pari : mettre en lumière un moment, mal connu mais combien fondateur, de l'existence de Françoise Sagan.

— Philippe Person, Froggy's delight.

Coup de cœur ! La mise en scène sobre et épurée colle parfaitement au jeu de Christine Culerier qui se glisse dans la peau et les mots de Françoise Sagan avec une grande simplicité et beaucoup d'émotion.

Lolo Le Blog.

Équipe artistique

Distribution : Christine Culerier

Musique : Victor Paimblanc

Soutiens

Soutiens : SPEDIDAM - Le livre de poche - Association Françoise Sagan

Partager