Parnicis présente

Si j’étais un arbre – Gauthier Fourcade

Un spectacle de Gauthier Fourcade

Mise en scène de Marc Gelas

C’est fin, subtil… on se tord de rire et ça fait même pas mal !

M.C. Nivière - PARISCOPE

Représentations


Durée : 1 h 10

Résumé

À travers une série de sketchs, apparemment indépendants les uns des autres, nous allons suivre les étapes d’une recherche absurde, comique, parfois pathétique d’un homme tellement étourdi qu’il a tout perdu, y compris ses parents.

Finalement, ne trouvant pas ses racines, il en vient à souhaiter être un arbre…

Extrait

Fragments de presse

Gauthier Fourcade a l’air d’un lutin égaré et suscite les fous rires. Ce poète humoriste qui parle si bien d’amour s’inspire autant de Queneau que de Devos. (…) Un enchanteur dans un très beau spectacle, bien mis en scène par Marc Gelas.

— Marie Audran, Le Point.

Gauthier Fourcade est un être bien étrange mais surtout un comique atypique, cosmique. Il jongle avec les mots, les expressions françaises, les tordant dans tous les sens jusqu’à leur trouver une signification des plus poétique. L’auteur ne ressemble à personne. Gauthier fait du Fourcade. (…) Impossible à qualifier de one-man-show. Gautier Fourcade ne fait pas de show, il fait de la poésie, de la philosophie, de l’humour à la façon de Raymond Devos.

— Joan AMZALLAG , Le Monde Interactif.

Tignasse à la Souchon, bagout à la Devos, Gauthier Fourcade dans le rôle de l’Homme déchiré qui se cherche, possède ce talent envié de réussir à plier son public en deux en quelques mots seulement. Une efficacité remarquable, également au service de la tendresse et de l’émotion dans un spectacle à sketches avec, comme fil conducteur, la recherche d’identité.

LCI.

Un univers surréaliste et tendre qui nous emmène dans un « ailleurs où on ne peut aller qu’en rêve ». L’excellente mise en scène de Marc Gelas fait éclore aussi un talent de comédien jusqu’ici en bourgeon.

— Michèle Bourcet , Télérama.

Contorsionniste du verbe… Charmeur, pathétique parfois, toujours tendre, il tisse entre ses sketches de délicats réseaux de correspondances où la poésie affleure au détour d’une pirouette lexicale.

L'Express.

Dans ce one-man-show plein d’humour et de poésie, Gauthier Fourcade aimerait bien faire connaissance avec lui-même. Bref, le jeune homme se cherche. Un exercice d’autodérision qu’il nous propose de partager avec lui. Désopilant.

— Marie Jocher, Gala.

Tant d’humour et, parfois aussi, de poésie ne peuvent pas laisser indifférents les adeptes d’un genre qui n’est pas sans rappeler celui d’un certain Raymond DEVOS, expert lui aussi dans l’art de pousser les raisonnements à l’absurde. Au risque de déclencher les fous rires de ses contemporains.

— Florence Ruze, Le Parisien.

Équipe artistique

Distribution : Gauthier Fourcade

Galerie

Cliquer sur les images pour les agrandir.

Partager